Moumoune

Nom ou qualificatif pour dénigrer un homosexuel ou un homme hétéro efféminé.

« Veux, veux pas, il y a des façons de penser dont on ne se défait pas si facilement que ça. Et un gars qui est homme au foyer, on trouve ça moumoune.* »

Ø Aussi utilisé comme synonyme de mollesse, pour accuser une personne (homme ou femme), une organisation, une collectivité, etc., de faiblesse et de médiocrité : « Osez donc dire encore que les jeunes sont moumounes !** »

Ø Par accumulation, les lâches engendrent de la moumounerie. « Il faut l’admettre, on a au Québec une bonne tradition de moumounerie. La moumounerie, c’est une manière de contourner le problème.*** ».

Fif, fifi, fifureSuceux de cul

*Germain, Rafaële. « Profession : femme au foyer. Acte de courage ou retour en arrière ? », La Presse, 15 février 2003, p. A25 — lien.
**« Les jeunes sont-ils paresseux ? », Le Quotidien, 6 juillet 2006, p. 11 — lien.
***Beaudet, Pierre. « Le charme discret de la moumounerie », Presse-toi à gauche !, 13 août 2012 — lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *