Masculinisme, masculiniste

« Ensemble des mouvements sociaux qui concernent la condition masculine* », telle est la définition du masculinisme selon le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française.

Des psychologues, sexologues, sociologues, animateurs, etc., qui s’intéressent à la condition masculine utilisent le mot masculinisme comme pendant mâle de féminisme. Synonyme : hominisme.

Mais le mot masculinisme est également revendiqué par des militants qui flirtent avec l’extrémisme. Le masculiniste (avec un « t ») typique est un père divorcé, furieux qu’un tribunal lui ait retiré la garde de ses enfants ou l’oblige à payer une pension alimentaire, qui sombre dans un discours antiféministe agressif, victimaire et revanchard.

*Office québécois de la langue française. « masculinisme », Grand dictionnaire terminologiquelien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *