Lousse, lousses

Être lousse (dérivé de l’anglais loose, qui signifie relâché, détaché ou en liberté) : être de mœurs légères ou infidèle.

« D’ailleurs, montre-moi une fille qui tripe grosse graine et je te montrerai une fille lousse* », promet un chroniqueur. (Voir la définition de graine.)

Peut aussi qualifier l’organe génital d’une femme. « Elle couche avec plein de monde, ça doit être rendu lousse.** »

Ø Lousse peut être synonyme d’absence d’entrave (« J’ai détaché mes cheveux, ils sont lousses ») ou de permissivité (« Le prof est lousse sur les dates de remises de travaux »). Se lâcher lousse, c’est s’accorder une liberté ou se montrer prodigue (« Il s’est lâché lousse en lui offrant un cadeau très coûteux »). L’action de lâcher du mou peut se dire donner du lousse (« Donne-moi du lousse dans la corde »).

CharrueChaud de la pipeCouraillage, courailler, courailleuse, courailleuxCourir la galipoteÉcartadeGerdaGuidouneSauter la clôtureTrou slaque

*Chandonnet, Éric. « Victime de la porn : femme cherche homme avec engin impressionnant », Nightlife.ca, 4 octobre 2012 — lien.
**Poitras, Charlotte. « C’est la taille qui compte ? », Nerds, 24 mars 2015 — lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *