Gai

Homosexuel. Aussi écrit gay, comme en Europe et dans le monde anglophone.

Village gai : le quartier homosexuel de Montréal.

« Le terme gay, surtout en usage en Europe francophone, et la forme francisée gai (gaie) sont acceptables parce qu’ils sont légitimés en français au Québec* », constate l’Office québécois de la langue française.

Être aux hommes, aux femmesSortir de la garde-robe

*Office québécois de la langue française. « homosexuel », Grand dictionnaire terminologiquelien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *