Écartade

Une écartade est une aventure extraconjugale. « Il me dit ce que je veux savoir et je lui cache pas que j’ai son “écartade” vraiment sur le cœur* », écrit une femme dans un forum de discussion à propos de son partenaire infidèle.

L’origine de ce mot est inconnue. S’agit-il d’une déformation du mot incartade (léger écart de conduite) ou d’une fusion des mots écart et incartade ? Ou encore d’une allusion aux jambes écartées de la femme infidèle, accueillant le membre viril de son intrépide amant ? Mystère…

Ø Au Québec, ne pas respecter un règlement ou une loi, transgresser une règle constitue aussi une écartade. « La police de Saint-Césaire a mis la main au collet de deux jeunes de 14 ans qui se sont amusés à casser des vitres du couvent des Soeurs de la Présentation-de-Marie mardi soir. […] L’un des deux jeunes, qui en était à sa deuxième écartade du genre, pourrait faire face au tribunal de la jeunesse.** »

CharrueChaud de la pipeCouraillage, courailler, courailleuse, courailleuxGerdaGuidouneCourir la galipoteLousseSauter la clôtureTrou slaque

*Mamanpourlavie.com, 22 janvier 2012 — lien.
**« St-Césaire : des vandales s’attaquent au couvent », La Voix de l’Est, 24 août 2000, p. 9.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *