Cruisage, cruiser, cruiseur, cruiseuse, cruising bar

Cruiser : draguer à la québécoise, de loin et sans en avoir l’air, tel un cruise ship (bateau de croisière) qui navigue tranquillement le long des côtes. Parfois écrit cruser ou crouser ; se prononce « crouzé ».

« Je déteste cruiser. Je n’ai aucun talent.* »

Le cruisage : le fait de cruiser. Prononcer « crouzage ».

« Anne est amoureuse de Louis, qui éprouve pour elle des sentiments réciproques. Mais ce cruisage de bureau n’est au fond qu’une suite de rendez-vous manqués et jamais elle ne laissera son chum.** » (Voir la définition du mot chum.)

Celui ou celle qui s’adonne à une partie de chasse est un cruiseur ou une cruiseuse. Un cruising bar est un bar de rencontre.

Date, dater, datingListe d’épicerie

*Bourassa, Jocelyn. « Séduire, frémir, engueuler », L’Hebdo Journal, 21 juillet 2010, p. 4.
**Lévesque, Pascale. « Sophie Cadieux secrétaire “en attendant”… la job », Le Journal de Montréal, 12 août 2006, p. W79.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *