Chaque torchon trouve sa guenille

Ce diction condescendant signifie que toute personne finira par rencontrer un ou une partenaire qui lui conviendra, y compris les déclassés, les timides et ceux qui ne sont pas favorisés par la nature. Variante : chaque chaudron trouve son couvercle.

« Il paraît que chaque torchon trouve sa guenille. Pourquoi pas son Valentin* ? »

Ø Équivalent en France : chaque pot trouve son couvercle. 

*Ruel, Francine. « Plaisirs partagés. Pour toi, mon amour », Le Soleil, 9 février 2002, p. H1 — lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *