Amour, être en ou tomber en

Les expressions être en amour et tomber en amour, très courantes au Québec, sont généralement tenues pour des anglicismes, de to be in love et to fall in love. Les locuteurs soucieux de s’exprimer dans un français plus rigoureux ont l’embarras du choix : être amoureux, devenir amoureux, tomber amoureux, s’éprendre de quelqu’un, etc. C’est d’ailleurs ce que recommande l’Office québécois de la langue française.

L’auteur Hubert Mansion, cas d’espèce, rejette l’influence de l’anglais. « Presque toute l’Amérique française dit tomber “en amour” comme on disait autrefois “aller en Canada”, c’est-à-dire comme s’il s’agissait d’un pays. L’expression est attestée chez Montaigne (“Le pasteur Cratis estant tombé en l’amour d’une chèvre”) et ne constitue donc pas un anglicisme dérivé du to fall in love, comme on l’entend dire tous les jours.* » (Si vous ne connaissez pas Montaigne, il s’agit du philosophe français Michel de Montaigne, 1533-1592. N’a pas laissé de détails sur la passion de ce pasteur pour une chèvre.)

Il reste à expliquer le sens de l’expression tomber en amour, poursuit Hubert Mansion, alors que le choc amoureux nous donne au contraire l’impression de décoller. Les mots « tomber en » ou « tomber dans » évoquent effectivement un accident ou une perte de contrôle : tomber malade, tomber veuf, tomber pauvre, tomber en léthargie, tomber dans l’enfer de la drogue, etc., à une exception près : tomber dans l’œil d’un homme ou d’une femme, c’est-à-dire lui plaire.

De toutes les expressions québécoises mettant en vedette le mot amour, en voici quelques-unes particulièrement imagées :

  • L’amour, c’est plus fort que la police ou l’amour, ça bat la police : « L’amour se moque de tous les interdits** », décrypte un Dictionnaire des proverbes, dictons et adages québécois.
  • Amour de mon cœur, si tu savais comme tu m’écœures, tu t’en irais ailleurs invite un individu trop entreprenant à cesser ses avances.
  • On ne peut pas empêcher un cœur d’aimer signifie que rien ne peut faire obstacle à l’amour ou que ce sentiment n’obéit pas à la raison.
  • Je t’aime à la folie comme une puce à l’agonie : « Formule plaisante pour taquiner un être cher. S’emploie notamment dans la région des Bois-Francs*** », indique un Dictionnaire des expressions québécoises.
  • Être en amour par-dessus la tête : être follement amoureux ou amoureuse. « En amour par-dessus la tête, Catherine rêvait d’une bague qui crierait haut et fort qu’elle et lui, c’était pour la vie.**** »

Le proverbe chanceux aux cartes, malchanceux en amour est la version québécoise d’un proverbe bien connu en Europe : heureux au jeu, malheureux en amour.

*Mansion, Hubert. 101 mots à sauver du français d’Amérique, Montréal, Michel Brûlé, 2008, p. 25.
**DesRuisseaux, Pierre. Dictionnaire des proverbes, dictons et adages québécois, avec les équivalents français et anglais. Nouvelle édition revue et augmentée, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2009, p. 18.
*** DesRuisseaux, Pierre. Dictionnaire des expressions québécoises. Nouvelle édition revue et augmentée, Montréal, Bibliothèque québécoise, 2009, p. 19.
****Bergeron, Isabelle. « 6 façons d’être célibataire ! », Coup de pouce, 1er février 2015 — lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *