Amanché, amanchée

Une femme bien amanchée est une femme bien roulée, dont les formes pulpeuses promettent un torrent de sensualité. Un homme bien amanchéamanché comme un cheval ou un taureau est l’heureux propriétaire d’un attribut génital quasi olympien.

Blague dans un magazine humoristique : « Mon chum est tellement amanché qu’il est obligé de souffler dans ses condoms pour pouvoir les mettre.* » (Un chum est un partenaire amoureux.)

Être amanché ou amanchée pour sortir : se vêtir avec élégance pour se faire remarquer, séduire.

Il est amanché, elle est amanchée pour veiller tard — se dit aussi équipé, équipée pour veiller tard : considérant les généreux dons de la nature que madame ou monsieur met en évidence, la nuit promet d’être torride. « […] une multitude de regards d’homme déviaient inexorablement et pour cause, vers sa silhouette ; elle était d’ailleurs amanchée pour veiller tard !** »

Le mot amanché et l’expression mal amanché, en parlant d’un individu, peut aussi dénoter des conditions d’existence difficiles, une situation pénible. Quelqu’un a fait un mariage malheureux, par exemple : « Plaindre une femme amanchée pour la vie avec un ivrogne ***», indique le Dictionnaire des canadianismes. « La dernière fois que j’y ai parlé / Son cœur était mal amanché ****», chante Dédé Fortin.

Ø Se dit aussi des vêtements : un individu bien amanché (élégamment vêtu) ou mal amanché (quel épouvantail).

Ø Chez les francophones de Belgique, le terme se dit et s’écrit emmanchure.

CurvesGreyé, greyée, greyerShape

*Croc : c’est pas parce qu’on rit que c’est drôle no 167, juin 1993, p. 6 — lien.
**Picard, Guy. Règlement de compte, Paris et Montréal, Publibook et Néopol, 2013, p. 66.
***Dulong, Gaston. Dictionnaire des canadianismes, Sillery, Septentrion, 1999, p. 13.
****Tassez-vous de d’la, 1998.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *