Commentaires, critiques, recensions, entrevues

Dans les médias et sur Internet :

  • « Avec un constant souci de vulgarisation, dans une langue accessible à tous, l’auteur se réfère aux récits d’historiens reconnus (…) Nul doute que le tome 2 saura susciter tout autant l’intérêt ! », écrit Jeannine Ouellet dans le magazine Histoire Québec (de la Fédération Histoire Québec) vol. 26 nos 1-2, 2020, p. 39.
  • « (…) souhaitons un large lectorat à ce livre imparfait mais vivant, qui pourra ouvrir d’autres portes au lecteur avide de récits historiques savoureux et pittoresques », écrit un critique du magazine littéraire Nuit Blanche, 27 juillet 2020.
  • « Au final, je recommande ce livre à toutes les curieuses et tous les curieux de notre passé : les informations qu’il contient sont pertinentes, éclairantes, amusantes », peut-on lire dans le site web Poly Québec (« Prescriptions artistiques, culturelles et littéraires pour l’âme, l’esprit et l’intellect des personnes polyamoureuses »), 18 mai 2020.
  • Le 14 février 2020, l’émission Cocktail sous la couette (ICI Radio-Canada Première) a mentionné l’ouvrage Histoire populaire de l’amour au Québec lors d’une lecture de petites annonces de rencontre au Québec au XXe siècle.
  • Le 14 février 2020, participation à une émission de radio de Canal M, On est tous des humains, table ronde sur le thème « La quête amoureuse ».
  • Entrevue le 14 février 2020 à l’émission Les matins d’ici (ICI Radio-Canada Première, à Ottawa).
  • À l’émission satirique Infoman (ICI Radio-Canada Télé) du 13 février 2020, entrevue sur quelques coutumes typiquement québécoises.
  • Commentaire sur le site web Babelio, 25 janvier 2020 : « un ouvrage de vulgarisation bien ficelé qui saura plaire aux amateurs d’histoire. »
  • L’auteur et chroniqueur Paul-François Sylvestre résume quelques faits saillants de l’Histoire populaire de l’amour au Québec dans le blogue l-express.ca (média des francophones du Grand Toronto), 15 décembre 2019.
  • Commentaire dans Les Libraires no 116, décembre 2019-janvier 2020, p. 35 : « Même en ayant un baccalauréat en histoire, j’avoue avoir appris beaucoup de choses en parcourant les pages du livre du journaliste Jean-Sébastien Marsan. »
  • Commentaire dans le blogue Les Mille et une pages LM et sur la plateforme de partage de lectures quialu.ca, 29 novembre 2019 : « ce récit est intéressant, habile et très accessible ».
  • Billet dans le blogue Les chroniques d’une cinglée, 27 novembre 2019 : « Vraiment, j’ai adoré ce livre que j’ai lu sans pouvoir m’arrêter tellement j’avais l’impression de me retrouver en plein cœur du romanesque. »
  • « Cette Histoire populaire de l’amour au Québec, tome 1, qui va du début de la colonisation jusqu’en 1760, me réconcilie avec moi-même et avec mes modestes origines », écrit l’auteur et chroniqueur Jacques Lanctôt dans Le Journal de Montréal, 12 octobre 2019, cahier Weekend p. 46.
  • Le mensuel L’Aut’Journal a reproduit un extrait de l’Histoire populaire de l’amour au Québec dans son no 383, octobre 2019, p. 2.
  • L’auteure Caroline Allard et l’historien Daniel Turcotte ont commenté l’Histoire populaire de l’amour au Québec à l’émission de radio Plus on est de fous, plus on lit ! (ICI Radio-Canada Première) du 1er octobre 2019.
  • Le site web Cité Boomers a recensé l’ouvrage dans un article d’André Maccabée intitulé « L’Histoire au cœur des livres », 1er octobre 2019.
  • L’auteur et chroniqueur Paul-François Sylvestre a recensé le livre (« L’amour dans la colonie avant 1760 ») dans son blogue J’ai pour mon lire, 24 septembre 2019.
  • « Ouvrage de vulgarisation, ce premier tome d’une Histoire populaire de l’amour au Québec constitue un résumé intelligent de documents connus et d’ouvrages de spécialistes », a écrit Jean-François Nadeau dans Le Devoir, 13 septembre 2019, p. A10.
  • Entrevue le 11 septembre 2019 à l’émission de radio Le 15-18 (ICI Radio-Canada Première).
  • « Mariages, adultères, homosexualité et autres stupres figureront au nombre des sujets abordés afin de nous raconter leur influence sur la construction de notre nation » — Les Libraires no 114, septembre-octobre 2019, p. 58.
  • Recension dans le site web Culturehebdo.com, septembre 2019 : « A bien y penser c’est vrai, avant Jean-Sébastien Marsan on ne s’était jamais arrêté à la petite histoire qui fait la grande, de l’amour au Québec. (…) A comparer à la diminution de la séduction qui prévaut au Québec présentement à l’ère numérique, qu’est-ce qu’on baisait en Nouvelle-France. »
  • Le 10 juin 2015, participation à l’émission de radio La nature selon Boucar (ICI Radio-Canada Première) sur le thème « La fleur et la séduction ».
  • Mon article « Abécédaire insolite de la Nouvelle-France amoureuse et lubrique » dans Revue Argument vol. 16, no 2, printemps-été 2014, p. 178-186 (notes et références).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *