Tome III : 1860-1960

Publié le 7 octobre 2022, édité par Fides

Ce troisième et dernier tome de la série Histoire populaire de l’amour au Québec clôt le récit des mœurs de ce coin d’Amérique, de la Nouvelle-France jusqu’au seuil du Québec moderne : séduction, fréquentations, nuptialité, vie conjugale et familiale, séparation, divorce, bigamie, adultère, homosexualité, pornographie, prostitution, sans oublier les célibataires, les veufs, les veuves et les individus entrés en religion.

Le Québec des années 1860 à 1960, siècle de lente libération amoureuse et sexuelle, a connu une série d’évolutions, de crises et de tensions : l’industrialisation, l’urbanisation et la bureaucratisation, une forte émigration vers les États-Unis, les gains des premières féministes, une guerre mondiale, les Années folles et la Grande Dépression, une autre guerre mondiale, la société de consommation. Apparaissent les enterrements de vie de garçon, les showers et la commercialisation du mariage, l’automobile, le cinéma, la radio et la télévision. En toile de fond, la lutte contre les maladies vénériennes, les constants progrès de l’hygiène et de la médecine, de nouveaux moyens de contraception, la criminalisation de l’avortement et, après la Deuxième Guerre mondiale, un décalage de plus en plus criant entre le discours de l’Église et les aspirations de la population.


L’auteur

Diplômé en journalisme, Jean-Sébastien Marsan est l’auteur de Devenir son propre patron ? Mythes et réalités du nouveau travail autonome (Écosociété, 2001), Les Québécois ne veulent plus draguer (avec Emmanuelle Gril, de l’Homme, 2009) et Le Petit Wazoo : initiation rapide, efficace et sans douleur à l’œuvre de Frank Zappa (Triptyque, 2010). Pour en savoir plus, cliquez ici.


En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *