Abandonner la litote pour cesser de tourner autour du pot

« Il ne fait pas chaud dehors », quand la température extérieure plonge à 25 degrés Celsius sous zéro : manière typiquement québécoise de s’exprimer.

Au Québec, ces corps sont « pas pires »

Cette figure de style, la litote, « consiste à atténuer l’expression de sa pensée pour faire entendre le plus en disant le moins », indique le dictionnaire Robert. Il s’agit de suggérer une idée par la négation de son contraire.

Dans le lexique amoureux du français québécois, la litote est une manière d’éviter de dire franchement ce que l’on ressent pour l’autre. Voici quelques exemples :

Faut-il le souligner, un compliment qui tourne autour du pot n’est pas un compliment qui atteint sa cible… Mieux vaut déclarer clairement ce que l’on veut signifier, avec une phrase affirmative.

Pour supprimer la forme négative, éliminez les mots suivants avant le verbe : « ne [verbe] pas », « ne [verbe] plus », « ne [verbe] jamais », « ne [verbe] rien ».

2 pensées sur “Abandonner la litote pour cesser de tourner autour du pot”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *