En librairie

 Jean-Sébastien Marsan. Histoire populaire de l'amour au Québec de la Nouvelle-France à la Révolution tranquille (Fides)

Histoire populaire de l’amour au Québec, tome I : avant 1760

Publié le 11 septembre 2019 par Fides.

Au Québec, tout le monde a entendu parler des Filles du roi, du labeur de la colonisation, des coureurs de bois qui convoitaient les Amérindiennes, etc. Mais qui se souvient des « bons soirs » pour les fréquentations ? Des mariages à la « gaumine », des « sommations respectueuses », des dispenses ecclésiastiques qui permettaient de convoler avec un cousin ou une belle-sœur, ou encore des mariages « remarquables », lorsque les frères d’une famille épousaient les sœurs d’une autre famille ? Il est arrivé qu’un veuf et son fils épousent une veuve et sa fille !

Des premiers explorateurs de la Nouvelle-France jusqu’à la Conquête, ce premier tome de l’Histoire populaire de l’amour au Québec s’attarde à toutes les facettes de la vie intime de l’époque : célibat, rencontre, fréquentations, mariage, vie conjugale, séparation, concubinage, bigamie, adultère, prostitution, ainsi que le mode de vie des veufs et des veuves, des religieux et des religieuses, des « vieilles filles » et des « vieux garçons ». Le tout dans un environnement très particulier, un pays neuf en Amérique du Nord.

Un ouvrage de vulgarisation, mais jamais vulgaire, et bourré d’anecdotes souvent déconcertantes — ciel, nos aïeux ! Un passé à partager, parce que l’histoire de la vie privée appartient à tous.


L’auteur
Diplômé en journalisme, Jean-Sébastien Marsan est l’auteur de Devenir son propre patron ? Mythes et réalités du nouveau travail autonome (Écosociété, 2001), Les Québécois ne veulent plus draguer (avec Emmanuelle Gril, l’Homme, 2009) et Le Petit Wazoo : initiation rapide, efficace et sans douleur à l’œuvre de Frank Zappa (Triptyque, 2010). Pour en savoir plus, cliquez ici.
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *